Dans un décor chaleureux, moderne et épuré, le Chef François Gagnaire offre à la scène parisienne, une carte postale aux couleurs de sa Haute-Loire natale. Anicia est le nom qu’il a choisi pour ce lieu qui lui ressemble profondément. Une table nature en lien avec son histoire, son terroir, ses valeurs.

Pour l’Institut V, le Chef nous parle de ses nouveautés et nous livre les secrets de la lentille verte du Puy en partageant sa recette maison.

Une lentille pas comme les autres

Anicia est le nom latin de l’ancienne ville romaine du Puy-en-Velay et le nom de la première légumineuse AOP. Le Chef n’a pas choisi ce nom par hasard. Né en Haute-Loire, il a ouvert son premier restaurant gastronomique dans la région du Puy-en-Velay. Une fois à Paris, il a fait d’Anicia un lieu qui transmet l’âme de son terroir, en lien avec ses valeurs. François Gagnaire s’attache à mettre en valeur les produits de sa région dans une démarche durable et respectueuse de l’environnement, pour offrir à tous une cuisine de grande qualité.

Le menu Veg’Anicia

Les habitués d’Anicia connaissent déjà bien la pastorale, plat signature du Chef, qui se décline en version végétarienne pour ceux qui le souhaitent. Dans son offre récente de vente à emporter, Anicia propose une nouveauté végétale. Le Menu Veg’Anicia fait son apparition pour apporter fraicheur et diversité.

L’entrée se compose d’une salade “Veg’Anicia” aux saveurs de la région, qui met en avant les lentilles du Puy, le quinoa et une dizaine de légumes printaniers, accompagnée d’une vinaigrette au choix (agrumes, classique, moutarde ancienne ou saveurs asiatiques). En plat, nous retrouvons la pastorale de légumes dans un format “bowl”. En dessert, une salade de fruits frais de saison au sirop de verveine.

Crédit Photo : François Gagnaire

La lentille verte du Puy est le produit phare de la maison. Pour le Chef, qui travaille avec les lentilles de La Maison Trescarte, la lentille représente le terroir végétal dans toute son excellence. Une légumineuse aux grands bienfaits, qui s’associe parfaitement aux céréales et qui apporte consistance à un plat végétal.

Une salade estivale pour faire plaisir à tous

Pour l’Institut V, le Chef nous partage sa recette maison où la lentille, qui lui est chère, devient la star du plat. Accompagnée de quinoa et de kumquats, cette salade estivale représente surtout la volonté du Chef de faire plaisir aux plus grands nombres, tout en respectant la nature.

Ce contenu est réservé aux membres du Club

Partager cet article :