Moment important de la journée, le petit déjeuner reste l’un des repas privilégiés pour les français. Un moment de plaisir largement plébiscité, mais remis en question dans les produits proposés.

Les établissements hôteliers, bien que proposant souvent un large choix, doivent se remettre en question pour s’adapter à une clientèle de plus en plus exigeante.

Un petit déjeuner vegan encore timide

En hôtellerie, l’offre de petit déjeuner vegan est parfois difficile à trouver. Selon les enseignes, il est possible de trouver le fameux buffet continental permettant d’accéder à une offre plus large, mais l’offre végétale y reste toutefois limitée. 

En effet, aujourd’hui la proposition vegan tourne généralement autour des fruits, des tartines de confiture et des céréales. Quant au lait ou au yaourt végétal, il est encore quasiment inexistant dans certaines enseignes hôtelières. Le lait de soja est celui que l’on trouvera le plus souvent, lorsqu’il est disponible, mais ces produits ne pas toujours visibles, étant disponibles uniquement sur demande.

Plus l’enseigne est prestigieuse, plus l’offre sera large, mais les recettes ne varient pas nécessairement de façon adaptée pour les clients en quête de nouveautés.

Une offre végétale de plus en plus “healthy”

Les lignes bougent toutefois et surtout en faveur des produits bio, sains, locaux et éco-responsables. Des critères qui sont devenus pour plus de la moitié des Français la première motivation d’achat. Les produits s’améliorent au fil des ans en qualité et en goût et de nouvelles marques apparaissent (de céréales, de yaourts…).

Au-delà de vouloir un petit-déjeuner à la française avec les repères traditionnels, les français cherchent également des petits-déjeuners végétariens, sains et équilibrés.

De nouvelles marques arrivent sur le marché pour proposer des alternatives au petit-déjeuner, à l’image de nüMorning ou Loumaë. Elles incluent des produits naturels et sains, autour de recettes généralement composées de céréales complètes, purées d’oléagineux et sucres non raffinés. 

Une clientèle en demande de petit déjeuner vegan

Au-delà d’une alimentation saine qu’ils recherchent dans les hôtels qu’ils fréquentent, les clients vegan et végétaliens aimeraient surtout pouvoir manger des propositions salées et sucrées équivalentes à l’offre traditionnelle. Viennoiseries, “fromage végétal”, brouillade de tofu ou quiche aux légumes sont quelques exemples de ce que cette clientèle souhaiterait trouver spontanément.

La disponibilité de l’offre par défaut manque en effet encore dans de nombreux établissements hôteliers et les clients doivent préciser leur “demande particulière” au moment de la réservation, leur donnant le sentiment d’être différent.

Une offre végétale au petit déjeuner viendrait étoffer les propositions traditionnelles, en plus d’apporter de la nouveauté à la clientèle habituelle et attirer une nouvelle clientèle en demande, souvient internationale, flexitarienne, qui apprécierait ces nouveautés.

Vous souhaitez développer votre offre de petit déjeuner végétal ? L’Institut V vous accompagne.
Réservez votre séance-découverte !

Partager cet article :